La vahiné et la fleur de Tiare - Maluwana Voyages
16157
post-template-default,single,single-post,postid-16157,single-format-standard,bridge-core-2.4.6,qode-quick-links-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,qode-theme-ver-23.1,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.3.0,vc_responsive
vahine

La vahiné et la fleur de Tiare

La vahiné et la fleur de Tiare

Secret de beauté de la Vahiné

La Vahiné est la femme Tahitienne, qui représente l’image de la sensualité.
Depuis la nuit des temps, la vahiné fait fantasmer les Hommes.
On la retrouve dans les récits de Pierre Loti, Bougainville…. elle représente la muse, elle inspire les artistes, peintres, écrivains.
Sa longue chevelure, la fleur de tiaré à l’oreille, une peau dorée, drapée dans son Paréo, elle embaume l’ylang ylang, le santal et le jasmin.
C’est la carte postale de Tahiti.

Le tiare, signe de bienvenue en polynésie.
La vahiné porte sur l’oreille une fleur de Tiaré, à droite ou à gauche, selon son statut marital .

Le tiaré a des vertus médicinales mais c’est avant tout un produit cosmétique.
Voici le savoir faire traditionnel du MONOI par les Mamas Polynésienne :
Aprés avoir rapé et pressé les cocos pour obtenir le lait de coco, celui ci est exposé au soleil pour se transformer en huile. Au bout de quelques heures, Les feuilles de Tiaré sont incorporéés à cette Huile et macérent pendant 1 mois.
L’huile de Monoi est connu du monde entier pour ses actifs ultra hydratant sur la peau aprés le soleil, pendant le bronzage et en baume capillaire pour les cheveux .
Ses propriétés sont nourrissantes et purifiantes.

L’utilisation ancestrale de l’huile de Monoi s’applique pour les massages sur les Bébés.
Ce massage a pour objet d’apaiser le corps et l’esprit.
c’est une bulle de bonheur pour les bébés.
Le monoi utilisé sur toute les plages du monde , fait parti du patrimoine culturel de la polynésie Française
Pendant votre séjour, venez découvrir la route du Monoi, des champs aux laboratoires, ses secrets de fabrication, suivi d’un massage polynésien.

fleur-tiare

 

Tags: